GENS D!CI : Ski alpin, de fond, biathlon… Patrimoine… Le si beau visage de Névache

C’est à n’en pas douter l’une des plus belles communes de France, et c’est d’ailleurs l’une des plus grandes. Au confins des Hautes-Alpes et de la Savoie, Névache fait partie des bijoux de notre territoire par son environnement d’exception dans…

0
(0)

C’est à n’en pas douter l’une des plus belles communes de France, et c’est d’ailleurs l’une des plus grandes. Au confins des Hautes-Alpes et de la Savoie, Névache fait partie des bijoux de notre territoire par son environnement d’exception dans cette si belle vallée de la Clarée.
On est là aussi à la frontière franco-italienne, avec cette enclave française en Italie qui est La Vallée Étroite que l’on peut rejoindre qu’en passant le Col de l’Échelle, du nom de cette échelle qui permettait aux hommes de franchir les parois vertigineuses.
Autant dire que Névache est la promesse de vacances calmes, apaisées, en communion avec la nature.
Mais cela n’empêche pas d’y être actif aux quatre saisons et c’est le cas l’hiver avec d’abord un domaine de ski de fond parmi les plus beaux des Alpes du Sud, qui vous permet sur 43 km, de relier Plampinet au Chalet de Laval avec une qualité de neige réputée.
Ce sont aussi les chiens de traineaux, le ski de rando bien sûr, les belles balades en raquettes…
Mais moins connu, Névache c’est aussi le ski alpin. Un espace débutant, et un téléski plus sportif avec une piste rouge, qui a malheureusement été victime d’un incendie juste avant l’hiver. Alors la commune a lancé une concertation citoyenne, et comme on pouvait s’y attendre, une large majorité des habitants souhaite qu’il soit reconstruit. Ce qui devrait être fait pour l’hiver prochain. Mais on ne saurait aller à Névache sans s’émerveiller devant le patrimoine, religieux en particulier, qui demande souvent à être réhabilité. Alors la commune trouve des solutions comme pour le clocheton de la chapelle de St Jean Baptiste à Ville-Basse. Et c’est l’habitant de la vallée, Bernard Vacher qui l’a d’ailleurs rénové dans les règles de l’art.
Mais c’est aussi le sujet très délicat de la chapelle du mont Thabor à côté du sommet du même nom à 3000 m d’altitude.
Pas facile de réaliser des travaux dans de telles conditions, et les trois communes concernées, Modane (Savoie), Bardonecchia (Italie) et Névache (Hautes-Alpes) sont déterminées à la reconstruire.

Reportage Jean-Marc Passeron et Laura Contournet

0 / 5. 0